Présentation

Catégories

Liens

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Samedi 5 juin 6 05 /06 /Juin 09:26

50 jpg

 

 

 

Eliane et Jean (partie 1)

 

 

Eliane se love contre Jean ; elle le caresse, l’embrasse amoureusement. Je ressens comme de la gêne d’être ainsi témoin de leur fougue. Jean ne reste pas de marbre : il passe ses mains dans la chevelure de sa femme avant le la faire glisser le long de son corps. Ils entreprennent de s’effeuiller lentement avec beaucoup de sensualité et de désir. Malgré ma gêne je sens mon sexe tendu à l’extrême. Le chemisier d’Eliane est maintenant complètement ouvert sur un joli soutien gorge finement brodé, sa jupe a légèrement remonté laissant entrevoir son string assorti. Jean de son coté n’est plus habillé que d’un caleçon. Il est effectivement très musclé. Eliane me fait posé le plateau en me demande de me déshabiller. J’ôte mon pantalon, mes chaussettes, j’enlève mon tee short et commence à descendre mon boxer quand Eliane intervient. Elle s’approche de moi et observe avec attention la large tâche qui souille mon sous vêtement. Je suis littéralement trempé. Eliane passe ses doigts sur le coton avant de me les faire sucer un à un. Elle n’hésite pas à entrer ces derniers à l’intérieur de ma bouche, jusqu’au fond de ma gorge me provoquant des hauts de cœur. Elle entreprend ensuite de descendre elle-même le dernier rempart de mon intimité. A la découverte de mon petit sexe tendu, elle éclate de rire. Elle prend à témoin son mari qui sourit ironiquement puis se dit rassurer de ne pas être venu pour faire une partie à trois car elle en aurait été pour ses frais. Je suis conscient de la petite taille de mon sexe et m’y suis fait avec ses longues années, mais le fait que celui-ci soit la risée de mes invités m’humilie particulièrement ; pourtant il reste définitivement tendu et laisse même échapper une coulée d’excitation qui tombe lentement au sol. Avec une volonté certaine de m’achever, Eliane se penche vers son mari et extirpe le sexe de celui-ci de son caleçon pour faire des comparaisons. En le caressant, elle m’explique que le sexe de Jean est une vraie bitte, qu’elle est plus large, plus longue, qu’elle sait la rendre folle de plaisir. Une hampe qui s’accorde parfaitement avec le corps viril de Jean me dit-elle. Instinctivement je baisse les yeux et avale ma honte en silence. En plaçant la pointe de ses escarpins sous mes testicules, Eliane continue sa tyrannie. Elle décrit ma petite chose visqueuse sur un corps qui manque de sport et de fermeté. Elle dit néanmoins apprécier l’absence totale de poils qui atteste mon manque de virilité.

Eliane s’est présentée comme novice en matière de domination mais je la ressens comme une véritable dominatrice et y prend apparemment beaucoup de plaisir.

Elle m’ordonne de me mettre à quatre pattes et de venir baisers ses escarpins et ses jambes en m’interdisant toutefois de dépasser la lisière de ses bas auto-fixant. Je m’affaire à ma tâche avec délice et dévotion. Je suis aux anges…

De son coté, ma maîtresse se penche sur son mari et entreprend une fellation que je ne peux voir mais que j’entends et que je devine par les mouvements de la belle. Je veille à couvrir de baisers chaque millimètre du cuir de ses chaussures et de ses jambes. J’aime particulièrement embrasser ses cuisses à hauteur de la limite accordée ; mon nez vient alors au contact de sa peau moite et mon regard peut se poser sur son entrejambe toujours protégé.

Au bout d’un certains temps, Eliane me fait cesser. Elle me fait mettre à genoux les mains dans le dos. Elle me félicite pour ma prestation et me dit avoir apprécié mon obéissance. Pour me remercier, elle m’octroie le droit de déposer mes lèvres sur ses seins. Après s’être débarrassée de son soutien gorge, elle m’offre le spectacle de sa superbe poitrine. Eliane me rend fou de désir. Se servant de ses mains pour présenter sa poitrine, elle pose ses tétons gonflés sur mes lèvres. Je les embrasse, les lèche, les avale. J’ai beaucoup de mal à canaliser mes ardeurs, tant l’excitation est forte mais Eliane décide de cesser.

 

Pendant une pose collation que j’ai du servir nu, Eliane me demande si ce petit moment passé ensemble me plait, si cette rencontre correspond à mes attentes. Je lui confie que c’est l’un de mes plus grands moments de plaisir et que la confiance est installée à un tel point que je serais prêt à aller plus loin dans mon rôle de soumis. A mon tour je me permets de leur demander si cette première expérience de domination leur a plu. Elle m’avoue prendre beaucoup de plaisir et se sent un peu grisé. Elle souhaite elle aussi aller plus loin et vivre l’un de ses fantasmes avec ma complicité mais préfère en parler avec Jean avant.

Je me propose de les laisser seuls pour en discuter.

 

 

La suite bientôt

Par soumis o - Publié dans : Vécu - Communauté : Couples Cuckold et Gynarchique
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus