Présentation

Catégories

Liens

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Lundi 3 mai 1 03 /05 /Mai 05:53

08 jpg

 

Sans un mot, Maîtresse me fait entrer.
De son doigt, Elle m’indique une porte.
Je m’y dirige, l’ouvre et entre.
La pièce est vide, aucun meuble juste un tabouret en bois.
La porte-fenêtre est grande ouverte malgré la saison hivernale.
Je frissonne. Le froid ? L’appréhension ? Certainement les deux.
Un long moment s’écoule.
Maîtresse entre à son tour.
Elle est magnifique, je l’aime, je veux lui plaire.
Je suis honoré qu’Elle veuille bien s’occuper de ma pauvre personne.
Le son et le ton de Sa voix me font l’effet d’un coup de fouet.
« Tu te prépares, et tu m’attends »
Sur le tabouret, est déposé mon « nécessaire ».
Quatre bracelets que je positionne aux chevilles et aux poignets.
Un large collier de cuir que je fixe autour de mon coup.
Un minuscule string dans lequel j’ai des difficultés à placer mon sexe, pourtant de taille ridicule
Un bandeau que j’applique sur mes yeux.
Je suis prêt.
Comment dois-je L’attendre ?
Préfèrerait-elle me découvrir :
A quatre pattes tel un chien ?
A genoux, le dos bien droit et les mains en offrande ?
Prosterné, le front au sol et ma croupe d’esclave offerte ?
Debout mains dans le dos et tête baissée ?
Finalement je me mets à quatre pattes.
Encore de longues minutes d’attente.
J’ai froid.
Je pense soudain aux voisins d’en face.
Le vis-à-vis leur permet de plonger le regard dans cette pièce.
Ils peuvent être témoin du spectacle que ma Maîtresse leur offre.
J’ai honte et, en même temps, je suis bien.
Mon sexe est déjà en érection.
Quel individu suis-je ?
J’entends les talons de ma Maîtresse claquer sur le carrelage froid.
Elle entre.
Elle tourne autour de moi.
Je sens Son parfum.
Je sens Son regard.
De sa main, Elle attrape mon collier.
Maîtresse m’entraîne dans une autre pièce.
« A genoux »
Je m’exécute.
« Les mains dans le dos »
J’obéis.
Mes deux bracelets sont attachés l’un à l’autre.
Je suis à la merci de ma Divine Maîtresse.
Elle me contraint de lécher ses pieds chaussés.
La position m’oblige à offrir ma croupe
Je m’applique. Je ne veux surtout pas La décevoir.
Sur Ses directives,
Je lustre Ses cuissardes de ma langue,
Je lèche les semelles
Je suce Ses talons en mimant une fellation.
J’enfonce la pointe de Sa botte jusqu’au fond de ma gorge.
Mon sexe sécrète déjà.
« Redresse toi »
Maîtresse à l’air satisfaite de ma prestation.
Elle caresse ma tête comme elle caresserait un animal de compagnie.
Je suis aux anges de tant d’attention.
Un de Ses doigts pénètre ma bouche.
Je le lèche, le suce. J’aime ma Maîtresse.
Ma Déesse me contraint à ouvrir grand ma bouche.
« Montre-Moi tes capacités à t’élargir »
S’aidant des index et des majeurs, elle distend mes lèvres.
Les commissures sont prêtes à rompre.
Je geins.
Maîtresse utilise ce réceptacle humain.
Elle y enfonce un objet que je suppose être un gode.
« Tu aimes sucer n’est-ce pas ?»
Pour toute réponse, un gémissement.
« Je suis sûr que tu préfèrerais de vraies membres dans ta petite bouche de pédé »
Ces paroles me blessent. Je les trouve injustes.
« J’offrirais ta bouche à mes amis, je te prostituerais »
Oui, si tel est son souhait.
Le gode va jusqu’au fond de ma gorge, j’ai des hauts de cœur.
La bave me coule sur les joues, sur mon torse.
Je dois offrir une image lamentable à ma Maîtresse.
Le mini string est complètement trempé par mon plaisir.
Pour m’humilier, me salir davantage, Elle m’abreuve de ses crachats.
« Aimes-tu ce que je t’offre ? »
Je dégluti pour lui répondre
- Oui Maîtresse
- Qu’attends tu pour me remercier ?
- Je vous remercie Maîtresse pour ce que vous m’offrez.
- En veux-tu encore ?
- S’il vous plait Maîtresse ?
- Ca suffit pour aujourd’hui. Il ne te reste plus qu’à nous remercier.
Mon bandeau est retiré.
Je découvre que mon avilissement a été exhibé.
Deux couples ont assisté à ma déchéance.
Leur visage est masqué. Le mien ne l’est plus.
A quatre pattes, je passe d’un invité à l’autre.
Chacun d’entre eux, je remercie humblement.
Sans douche, je me rhabille et je m’éclipse.

Par revesdesoumission.erog.fr - Publié dans : Fantasmes - Communauté : Couples Cuckold et Gynarchique
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus