Présentation

Catégories

Liens

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Vendredi 7 mai 5 07 /05 /Mai 06:18

dessinnetb-fdomh-a-gnx-devant-pitance-ss-regard

 

Je suis nu, à genoux, les cuisses largement écartées. Mes épaules sont posées sur le sol glacé du carrelage. Mes mains rejoignent mes chevilles en passant entre mes jambes. Je suis offert comme me l’a imposé ma Maîtresse.

Je n’ai plus la notion du temps et mon angoisse monte progressivement.

Ma Divinité a demandé de laisser ma porte d’entrée entrouverte. Un simple courant d’air permettrait d’offrir ce lamentable spectacle aux voisins.

J’entends le bruit de talons sur les marches qui mènent à mon appartement. C’est Elle.

Bien que je ne La vois pas, je La sens dans la pièce mais n’ai pas entendu la porte se refermée. La situation m’inquiète…mais l’excitation me gagne.

Maîtresse me pose un bandeau sur les yeux et, afin de maintenir mes cuisses écartées « comme une bonne petite salope » dit-elle, elle me fixe une barre d’écartement au niveau des genoux. Elle me lie ensuite les poignets aux chevilles.

C’est ainsi exhibé avec impudeur que je dois attendre ses prochains tourments.

 

Maîtresse saisit mes testicules à leur base et les tire vers le haut. Cette manipulation m’oblige une cambrure plus prononcée. Je sens ensuite un objet métallique qui emprisonne puis se verrouille sur mes bourses. Celui-ci doit être relié à ma barre d’écartement car je sens mes parties intimes étirées vers l’arrière. Le bondage n’est pas douloureux mais très inconfortable et humiliant.

Soudain je sens la morsure que je connais tant. Les lanières du martinet s’abattent sur mes fesses ouvertes. Les brins s’enroulent autour de mes cuisses écartées, cinglent mes testicules vulnérables, enflamment mon anus découvert. La punition est longue et mon corps finit par réagir malgré moi. Le moindre mouvement agit sur l’étirement de mes membres. Mon fessier me brûle et un plaisir étrange s’empare de moi.

Je dois remercier ma Maîtresse en lui baisant tendrement les pieds. Elle me détache les mains puis s’en va.

Je découvre alors que ma Divine Maîtresse a emprisonné mes testicules et mon sexe avec des menottes. Je devrais attendre notre prochaine rencontre pour être enfin libéré.

 

Par revesdesoumission.erog.fr - Publié dans : Fantasmes - Communauté : Couples Cuckold et Gynarchique
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus